Aller au contenu principal
Search
Eau
 - 19 September 2021

Revégétalisation des berges dans l’agglomération urbaine de Tahiti

Dans le cadre des activités de restauration du fonctionnement des masses d’eau prévues dans le projet PROTEGE, la Polynésie française bénéficie d’une enveloppe de 49 millions XPF pour mener à bien des actions de revégétalisation de berges dans l’agglomération urbaine de Tahiti.

La rivière Nahoata, s’écoulant sur la commune de Pirae, présente un tronçon particulièrement intéressant dans cette perspective.

En amont des premières habitations, l’écoulement y est très fortement contraint par un seuil qui constitue également un obstacle infranchissable pour la faune aquatique.

Cet ouvrage, datant des années 60, était à l’origine associé à une prise en rivière destinée à l’alimentation en eau de la commune. À ce titre, le bureau d’études Fenua environnement et ses cotraitants (Fred Jacq) ont été missionnés par la Direction de l'environnement de Polynésie française (Diren) pour la réalisation d’un inventaire floristique et faunistique des environs.

Direction de l'environnement de Polynésie française - revégétalisation des berges
Partager cet article